L'expertise monétique

A votre service depuis 1995

Contact

Terminal de paiement RTC, IP ou GPRS-3G

Pour choisir le bon pack, il faut déterminer le mode de connexion le plus approprié, en fonction des économies que vous souhaitez réaliser, des moyens de connexions déjà disponibles dans le magasin, et du mode d’utilisation qui en sera fait.

Les terminaux de paiement peuvent en effet transmettre les transactions au serveur informatique de la banque en :

  • RTC (Réseau téléphonique commuté, voué à disparaître dans quelques années),
  • IP (internet - ADSL),
  • GPRS / 3G (réseau data mobile)

Le Terminal de paiement RTC

Il est connecté sur une prise téléphonique (dédiée au TPE ou non). Les coûts d'acheminement des flux monétiques vers la banque seront facturés directement par l'opérateur téléphonique du commerçant (libellés sur la facture "appels vers numéros spéciaux" et "appels monétique"). Les temps d'autorisation sont en moyenne de 40 secondes.

Le Terminal de paiement IP-ADSL

Le TPE utilise la connexion ADSL déjà installée en magasin et mutualise ainsi le moyen télécom existant. Il suffit d'un accès ADSL fourni par n'importe quel opérateur du marché, et le terminal se connecte sur la Box ou sur un prise réseau. Les temps d'autorisations sont en moyenne de 5 secondes. Un abonnement auprès d'une passerelle monétique est inclus dans le pack, pour permettre d'acheminer les flux vers la banque. Cet abonnement complémentaire doit être souscrit durant la vie de l'appareil. Vous ne payez plus vos communications vers la banque, elles sont incluses dans l’abonnement.

NB : il est conseillé de connecter le système de secours RTC ("back up"), qui permettra au terminal de fonctionner même en cas de panne Internet. Il suffit lors de l'installation de le brancher sur une prise RTC non dédiée (Téléphone, Fax ou télésurveillance), et la bascule de secours se fera automatiquement en cas de défaillance du réseau internet, sans aucune manipulation.

Le Terminal de paiement GPRS / 3G

Le TPE dispose d’un abonnement telecom d'une carte SIM "machine to machine" (ou "M to M" ou "M2M") incluant généralement un forfait de 1 ou 2 Méga Octets. cela correspond à la volumétrie de données que vous pourrez transmettre sans surcoût chaque mois lors de ses autorisations ou télécollectes. Les temps d'autorisation sont en moyenne de 7 secondes. Un abonnement auprès d'une passerelle monétique est également inclus pour permettre d'acheminer les flux vers la banque. Pour éviter tout risque d'erreur ou de dépassement de facturation le volume de flux et la ligne GPRS sont packagés avec l'appareil lors de son achat ou de sa location. Pour limiter les risques de non-réception, nos cartes SIM sont multi-opérateurs : elles se connectent sur l’opérateur qui offre la meilleure réception sur le lieu de la transaction.