Les chiffres du e-commerce 2020

L’année 2020 confirme, malgré le contexte de crise sanitaire, la progression du e-commerce. Nous passerons en revue dans cet article les chiffres de cette année exceptionnelle. La fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad) montre tout de même un changement notable des habitudes des consommateurs français mais aussi des entreprises.

Le e-commerce en B2C

112 milliards d’euros : C’est le chiffre du e-commerce en 2020, soit une augmentation de 8,5%. La peur du virus a eu deux conséquences principales : d’une part une augmentation considérable du nombre de cyberacheteurs (42 millions soit 1,5 million de plus en un an) et d’autre part une digitalisation hâtive des marques (17400 sites de commerce électronique de plus en un an)

Au total, ce sont 1,85 milliards de transactions qui ont été réalisées en ligne l’année dernière contre 1,7 milliards en 2019. On note également une hausse du panier moyen en ligne qui est de 61% en 2020 alors qu’il était à 59 € en 2019.

L’augmentation des chiffres du e-commerce a été particulièrement prononcée en fin d’année, à la période de Noël (novembre-décembre). A ce moment-là, les ventes de produits et services ont atteint 25 milliards d’euros soit une hausse de 23% par rapport à 2019.

Les TPE/PME ont trouvé, grâce aux market place, un moyen de limiter les effets de la crise sur leur activité. La vente en ligne leur a permis de contourner le manque à gagner découlant de la fermeture des lieux de vente. Résultat, les market place ont progressé de 27 %, soit 2 fois plus qu’en 2019.

Les sites de voyage et tourisme s’avèrent être les plus touchés à cause des restrictions de déplacement (fermeture des aéroports, des frontières …) à cause de la crise sanitaire.

Le e-commerce en B2B

Là aussi, on observe un changement significatif imposé par le contexte sanitaire.

Pour 34% des clients de sites d’e-commerce B2B, la crise les a poussés à développer les commandes ligne au détriment d’autres canaux.

C’est dans l’agriculture, le commerce et la santé que l’on trouve la plus forte croissance d’acheteurs ayant accru leurs achats en ligne : 37% pour l’agriculture, 27% commerce de gros ou de détail et 32% pour la santé.

« Cette accélération du développement des commandes en ligne en B2B s’explique à la fois par un effet demande : les clients confinés en télétravail ne disposaient plus des systèmes et équipements habituels pour procéder à leurs achats et se trouvaient donc incités à basculer vers les plateformes e-commerce. Mais cela s’explique également par une offre importante. Compte tenu du contexte et percevant que cette accélération de la digitalisation des achats allait durer, beaucoup de distributeurs ont recentré ou accentué leurs efforts sur le digital. »

Marc Lolivier, Délégué Général de la Fevad

En termes de relation client-fournisseur, 37% des acheteurs ayant eu des échanges directs avec leurs fournisseurs estiment que la relation fonctionne très bien en l’état et ne pense pas reprendre ou (du moins modérément) la relation face à face après la crise de la covid 19, exception faite pour les évènements clé comme les négociations de contrat cadre, réponses à appel d’offre …

Cette digitalisation a renforcé les exigences des acheteurs qui souhaitent gagner en temps, en autonomie et réduire le pourcentage d’erreurs de commande, ce qui est valable pour 40% des clients des clients e-commerce.

L’année 2020 a donc été témoin de nombreux changements imposés par la crise inattendue de la covid 19. Toute la question est de savoir si ces changements seront pérennes ou ne sont que circonstanciels. Par exemple, sur les questions de responsabilité sociale et environnementale des entreprises qui ne sont pas encore en tête des priorités pour les fournisseurs mais qui le sont de plus en plus pour les acheteurs. L’avenir nous en dira plus.

 

Plus

D’articles

Aides à la création ou à la reprise d’entreprise

Aides à la création ou à la reprise d’entreprise

ARTICLE DE BLOG 1Le constat  a été fait que le nombre de créations d'entreprises était en nette croissance.  Il est plus que nécessaire de se tenir informées sur les possibilités d’accompagnement et de financement possibles pour mener à bien son projet. Voici...

5 indicateurs à suivre pour votre commerce

5 indicateurs à suivre pour votre commerce

5 indicateurs à suivre pour votre commerce Faire prospérer une entreprise, c’est étudier plusieurs paramètres commerciaux pour avoir une vision à long terme et des objectifs chiffrés. En d’autres termes, les chiffres devraient être vos amis. Aussi, ils doivent être le...

Un inventaire de stock réussi en 5 étapes

Un inventaire de stock réussi en 5 étapes

Un inventaire de stock réussi en 5 étapesL’inventaire fait naturellement partie des faits qui jonchent le cours de vie d’un point de vente. En effet, on peut lui associer deux portées : - La première est légale puisque le code du commerce impose à tout commerçant d’en...

Les différents statuts juridiques d’entreprises

Les différents statuts juridiques d’entreprises

Les différents statuts juridiques d’entreprisesPour une entreprise, le choix du statut juridique est d’une importance capitale. En effet, cette étape qui intervient au lancement de l’entreprise va particulièrement impacter la future structure à bien des égards....

NEO SYSTEMS

     8-10 rue du Bois sauvage
        Villa O
        91000 EVRY

   contact@neosystems.fr

   01 86 280 284

@    www.neosystems.fr