5 indicateurs à suivre pour votre commerce

femmes regardant des données statistiques sur une tablette

Faire prospérer une entreprise, c’est étudier plusieurs paramètres commerciaux pour avoir une vision à long terme et des objectifs chiffrés.

En d’autres termes, les chiffres devraient être vos amis. Aussi, ils doivent être le plus fiable possible afin que vous puissiez rapidement repérer les axes d’amélioration et développer vos points forts.

Voici 5 indicateurs qui vous aideront à garder une trace pertinente de votre entreprise.

Le nombre de visiteurs

Examiner la fréquentation de votre point de vente est capital.

Cette analyse vous fournira des informations précieuses sur votre activité. Par exemple, les heures de grande affluence dans la journée vous permettront de mieux organiser la planification de votre personnel. Vous pourrez également étudier les variations de trafic sur la semaine ou le mois et étudier les orientations de vos futures campagnes marketing et commerciales.

Le nombre de visiteurs est utile pour optimiser vos ressources humaines et vos horaires d’ouverture.

 

Le panier moyen

Le panier moyen est le montant moyen dépensé par un client sur votre lieu de vente. Il peut être calculé par jour, semaine, mois ou année. Il s’agit d’un indicateur basique qui donne une idée des performances de vente de votre site ou magasin. Pour le calculer, il faut diviser la valeur de vos ventes par le nombre d’achats de clients. Les notions qui en sont proches sont :

  • Le nombre moyen d’article par panier qui montre le nombre d’articles vendus par transaction (l’indice de vente dont nous parlerons plus bas)
  • La valeur vie client qui indique combien apporte un client en moyenne tant qu’il ne s’arrête pas d’acheter. Il permet d’évaluer la fidélisation.

Le panier moyen est également un indicateur de performance de votre up-selling (montée en gamme) et votre cross selling (vente additionnelle).

L’indice de vente

L’indice de vente est complémentaire au panier moyen. Il correspond au nombre moyen d’articles encaissés à chaque vente. C’est un outil d’appréciation et d’aide à la prise de décisions commerciales.

Il révèle la qualité du travail des commerciaux. 

Plus l’indice de vente augmente, plus votre chiffre d’affaires augmente.

 

Le chiffre d’affaires

Nous sommes certains que vous vous attendiez à cet indice !

Pour rappel, le chiffre d’affaires permet de mesurer l’activité de votre entreprise. C’est le montant hors-taxe de toutes les transactions effectuées par l’entreprise avec des tiers dans le cadre de son activité.

On peut faire un suivi par produit (pour savoir quels sont les produits qui marchent le mieux et ceux pour lesquels il y aurait des actions à mener) ou sur les performances de vos commerciaux (savoir quels sont vos meilleurs commerciaux grâce au chiffre d’affaires généré).

Le chiffre d’affaires (CA) est utilisé pour :

  • Évaluer l’entreprise
  • Évaluer et/ou suivre les performances des ventes
  • Déterminer les parts de marché dans un secteur

Le taux de conversion

C’est le rapport entre le nombre de personnes ayant visité votre point de vente et le nombre de personnes ayant effectué un achat. N’hésitez pas à comparer votre taux de conversion avec celui de votre secteur. S’il est supérieur à celui de votre secteur, c’est que votre stratégie commerciale est efficace. Si en revanche il en est inférieur, peut-être pourriez-vous modifier votre stratégie pour un meilleur résultat.

Comment calculer le taux de conversion ?  Pour ça, il convient de diviser le nombre de visiteurs par le nombre de personnes ayant effectué un achat puis de multiplier le résultat par 100.

Le taux de conversion d’une entreprise est généralement bas à sa genèse. Il faut donc le voir comme une construction progressive.

C’est particulièrement nécessaire dans le e-commerce, car les visiteurs de sites n’achètent généralement qu’après 3 ou 4 visites.  

Un taux de conversion élevé signifie que votre entreprise est rentable et propose des produits ou services qui séduisent les clients/prospects

Plus

D’articles

Impôt sur les sociétés, ce qu’il faut savoir

Impôt sur les sociétés, ce qu’il faut savoir

Impôt sur les sociétés, ce qu'il faut savoirDATE 01.10.21Vous avez un projet de création d’entreprise et vous vous demandez quelles sont les règles en matière d’impôt sur les sociétés ? Cet article est fait pour vous. Si vous avez un projet de création d’entreprise,...

Règlementation sur le remboursement des achats en magasin

Règlementation sur le remboursement des achats en magasin

Règlementation sur le remboursement des achats en magasinDATE 03.09.21Les commerçants doivent régulièrement faire face à des demandes de remboursement. Plusieurs évènements peuvent être à l’origine de ces demandes, c’est pourquoi il est capital pour tout professionnel...

Mutuelle d’entreprise : les obligations de l’employeur

Mutuelle d’entreprise : les obligations de l’employeur

Mutuelle d’entreprise : les obligations de l’employeurToutes les entreprises ont l’obligation de proposer à leurs employés une complémentaire santé. La loi mentionne un certain nombre de prestations minimales, ce qui représente un avantage de taille pour les...

Assurance du local commercial : ce qu’il faut savoir

Assurance du local commercial : ce qu’il faut savoir

ASSURANCE DU LOCAL COMMERCIAL : CE QU’IL FAUT SAVOIRLors de la création d'une entreprise, l'entrepreneur devrait réfléchir à l'assurance de son local. Bien s’assurer, c’est se prémunir contre des risques susceptibles d’impacter votre entreprise de façon durable voire...

NEO SYSTEMS

     8-10 rue du Bois sauvage
        Villa O
        91000 EVRY

   contact@neosystems.fr

   01 86 280 284

@    www.neosystems.fr